Témoignages

Université d’été de Montpellier

Emmanuel, coordinateur national des Universités d’été CVX, partage son expérience devant la caméra, ainsi que plusieurs participants.

Cet été, plusieurs centaines de participants ont participé à l’Université d’été qui était organisée en plusieurs lieux, à Montpellier, à Toulouse, au Centre spirituel du Hautmont et à Nantes sur le thème « Migrants, osons la rencontre. Avec nos tensions, construisons l’avenir ». Strasbourg, Châtillon (92), Marseille et Saint-Hugues accueillent les prochaines Universités d’été qui auront lieu du samedi 9 au lundi 11 novembre 2019 sur le même thème. Il reste de la place à Strasbourg, Marseille et à Saint-Hugues, Châtillon ayant dépassé le nombre d’inscrits possibles.

 

Sur les rencontres avec les migrants

Émotion, admiration… rencontres bouleversantes, authentiques…

Avec des migrants, chacun est unique…

Avec ces rencontres, ces échanges, j’ai pu dépasser la peur de la rencontre…

Rencontre par les besoins humains : manger, boire, avoir un toit, mais aussi rencontre dans le partage de la culture par les chants, les danses, l’art. Nous n’avons pas « cogité » sur la rencontre, mais vécu vraiment la rencontre, comme une rencontre amoureuse.

Reconnaître l’autre comme un être fragile, unique, relié : « je t’ai gravé sur la paume de mes mains » (Livre d’Isaïe). Attention à ne pas stigmatiser. Etre dans une réponse partagée, une humanité partagée.

Une extraordinaire aventure humaine.

Nous sommes tous appelés à témoigner de la rencontre avec les migrants qui sont des personnes comme nous, qui décident de quitter leur pays, qui ont une histoire, de la joie, des talents, une grande force intérieure et beaucoup de courage.

Nous pensions que nous devions donner et c’est nous qui avons beaucoup reçu.

Beauté de la relation fraternelle avec les migrants, reconnaissance accrue de l’importance de l’arrivée de ce sang neuf, de cette humanité, enrichissante pour tous à tous points de vue.

 

Sur les rencontres avec les associations d’accompagnement des migrants

Très riche, dynamisant, donne de l’espérance.

Émerveillement de voir tant de générosité et de créativité. Émerveillement devant toutes les initiatives et actions entreprises.

Prise de conscience qu’il y a beaucoup de choses faites… et donc possibles… à notre portée.

Intelligence collective où chacun trouve sa place, avec un besoin de réseau pour que les talents se complètent. Puis oser témoigner que le « vivre ensemble » est possible.

Importance du travail collectif, du cadre, du questionnement sur les limites de l’engagement ; les acteurs ont montré les fruits recueillis.

J’aime la modération, mais l’injustice nécessite pour la combattre de quitter ses positions de confort.

Je repars avec le désir d’élargir ce que je peux faire en actions interpersonnelles par de l’action collective/politique.

Je souhaite être dans une position citoyenne, œuvrer pour une transformation politique en faveur d’une société de l’accueil.

 

Sur les temps spirituels

Temps de prières collectifs du matin ou du soir appréciés.Temps fort de l’Eucharistie.

Une conviction : le migrant est pour nous l’homme ou la femme de la rencontre avec Dieu; il est l’étranger que je dois accueillir humblement et simplement comme je suis et avec ce que je suis, et que je dois protéger avec les moyens qui me sont donnés, peut-être à la manière d’Abraham accueillant les trois personnes, avec empressement et respect.

Nécessité de célébrer pour ne pas se laisser décourager par l’immensité de la tâche qui rejoint mon envie de dynamisme et d’action.

Invitation à lire ce qu’écrit le Pape François.

 

Ce qui m’a le plus marqué

Le témoignage des migrants… la force de vie des migrants et de ceux qui les accompagnent.

Les rencontres individuelles… émotion… admiration…. Courage des exilés et solidarité.

L’espérance vécue tout au long de cette session, même si le thème était lourd.

On peut faire quelque chose modestement avec d’autres… Bienveillance, générosité, engagement à portée de main…

Les récits et témoignages d’engagement…

Seule la rencontre change les cœurs, et une dynamique du lien nous entraîne, comme une spirale ascendante.

J’ai rencontré de belles personnes, d’ici ou d’ailleurs.

Nous avons plus à apprendre qu’à donner. C’est moi qui vais grandir.

Simplicité, humilité, amour, fraternité, réalisme et lucidité.

Oser, risquer, dépasser ma peur, partager.

Changer de regard personnellement pour agir avec d’autres.
Merci pour tous ces compagnons qui avancent à petits pas et qui m’ont conforté dans le désir de construire un monde plus fraternel.
Désir plus ardent de me faire proche de ceux que je côtoie déjà.

Fermer le menu